Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des conseils de lectures inspirantes pour oser être soi.

Le bonheur est dans le peu - Francine Jay

Le bonheur est dans le peu - Francine Jay

Pour quoi ? Gagner du temps et de l'argent dans l'entretien de son foyer et ressentir un mieux-être, enfin libéré de toutes ses possessions matérielles inutiles.

Pour qui ? Pour toutes les personnes qui ont un chez-soi, qu'elles soient déjà ordonnées ou pas du tout. Pour celles qui ont un déménagement programmé et qui veulent faire du tri et agencer leur futur logement.

 

 

J'ai abordé Le bonheur est dans le peu légèrement sceptique. Les livres sur le rangement s'alignent sur les tables de nos librairies et là, depuis la rentrée, il y en a un peu trop. C'est un sujet qui me passionne alors je les parcours à la recherche du petit truc qui me manque. La méthode employée dans Le bonheur est dans le peu est celle que j'utilise déjà spontanément mais elle la rationalise.

 

Avant de nous donner sa recette de rangement, Francine Jay nous donne sa philosophie du minimalisme en développant les conséquences néfastes du besoin de possessions matérielles et la liberté que nous gagnons en nous séparant de celles-ci et en limitant leur entrée dans nos vies. Elle donne un exemple qui m'a beaucoup parlé. Elle nous demande de nous imaginer en situation d'urgence, aux prises avec un incendie. Qu'est-ce que nous emporterions ? Pas grand chose au final. Le matériel n'a plus d'importance à ce moment-là. J'ai préparé un paquet de secours lors des inondations l'année dernière. Il comprenait une couette, des sous-vêtements, ma tablette et téléphone, mon appareil photo et mes papiers. Donc pourquoi donner autant de place et dépenser autant d'argent pour des affaires qui ne nous sont pas réellement indispensables ?

 

Comment mettre ce style de vie en place ? Francine Jay a résumé sa méthode avec l'acronyme STREAMLINE (qui veut dire rationaliser). Je vous la présente en quelques mots :

S = Se réinventer : vider la pièce ou le tiroir à ranger et ensuite reconsidérer l'espace ainsi "nu".

T = Trier : définir quels objets sont à trier, à jeter ou à chérir et comment faire ce tri.

R = Raison d'être de chaque objet : nous utilisons 20% des objets 80% du temps...

E = Ecrin pour chaque objet : une place cohérente et clairement définie pour chaque objet.

A = Aérer les surfaces : débarrasser les dessus des meubles. Avoir une surface prête à l'usage.

M= Modules : A chaque catégorie d'objets un seul endroit de rangements.

L = Limites : ne pas acheter quand il reste encore l'équivalent, ne pas avoir de doublon.

I = In&out : faire entrer un nouvel objet dans son intérieur signifie en sortir un équivalent.

N = Nettoyer les espaces : gagner de la place en privilégiant les objets à usage multiple.

E = Entretien au quotidien : C'est un véritable style de vie, ce n'est pas ponctuel dans l'année.

 

Le troisième chapitre du livre explique comment appliquer STREAMLINE à chaque pièce du foyer en rentrant bien dans chaque détail, de la cave au grenier en passant même par la salle de bain. Il aborde aussi la question des cadeaux, des objets reçus en héritage, et des souvenirs liés aux enfants du foyer. C'est le seul passage où j'ai trouvé l'auteur un peu sans pitié.

 

Et pour les lecteurs qui sont motivés à tout vider autour d'eux mais qui font face au refus de leur famille d'en faire de même, Francine Jay leur donne des conseils suivant les catégories d'âge des membres du foyer. Loin de s'imposer en tortionnaire du rangement, il s'agit de montrer les avantages de ce style de vie et le bien-être qui en résulte au quotidien. J'apprécie beaucoup les conseils bienveillants qu'elle donne, notamment pour le conjoint. Ils peuvent servir pour d'autres aspects du quotidien.

 

Pour finir elle rappelle l'impact de la surconsommation sur l'environnement en expliquant simplement ce qu'implique l'achat d'objets. Leur fabrication implique une utilisation excessive des ressources naturelles (l'eau par ex), un usage excessif des énergies notamment pour le transport, ce qui produit de la pollution, etc... Elle recommande de privilégier l'achat d'objets d'occasion ou neufs mais de bonne facture afin que leur durée d'utilisation soit optimale. Et de recycler au maximum.

 

Ce livre est simple et joyeux à lire. Tout le monde peut se lancer dans cette démarche de qualité de vie. Il suffit de se retrousser les manches et d'acheter de grands sacs poubelles. L'auteur est convaincante et donne envie de vider de suite son logement.Si vous êtes adepte des vide-greniers, vous allez faire fortune ! Le seul bémol c'est la longueur de l'acronyme. La méthode pouvait se détailler un peu moins puisque certains items sont redondants. Au moins on ne rate aucune étape.

N'hésitez pas à me dire si vous avez lu le livre et si vous vous êtes lancés dans le nettoyage de votre intérieur. Et quels bénéfices vous en tirez. Tous vos commentaires seront accueillis avec attention.

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article